PHOEBE

Phoebé a aidé beaucoup de gens, ainsi que l’apôtre Paul lui-même (Romains 16 v.1 & 2). Nous ignorons ce que cette femme a fait, mais nous comprenons qu’elle a, certainement de multiples manières et avec beaucoup de persévérance, assisté beaucoup de personnes…

Son nom signifie ‘‘brillante’’, ‘‘qui luit’’ et nous pouvons dire que cette femme a été brillante dans son diaconat ; elle a été un flambeau portant et pratiquant la parole de vie. 

Brillons-nous (si l’on peut dire ainsi !) par notre absentéisme, notre paresse, notre égoïsme ? Ou bien plutôt brillons-nous par une activité saine (Phoebé signifie aussi ‘‘pure’’) dictée par l’amour des âmes ?

Dans un de ses chants, Richard Toupin dit notamment ceci : « Peut-être qu’il y aurait moins de misère, et peut-être aussi moins de pauvreté, si tous les gens qui chantent des cantiques mettaient leurs paroles en pratique »…De son côté, l’apôtre Jean a écrit : « Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en action et avec vérité » (I Jean 3 v.18)…

 

L’apôtre Paul recommandait Phoebé : Nous savons qu’il y a des personnes que nous ne pourrions absolument pas recommander ; pour d’autres, nous le ferions peut-être en émettant toutefois quelques réserves…Je souhaite que nous soyons tous parfaitement recommandables !

Phoebé était généreuse et courageuse. Tous ceux à qui elle est venue en aide ont-ils été reconnaissants ? Une chose est sûre : Dieu savait apprécier le labeur de cette femme…  « Car Dieu n’est pas injuste pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints »(Hébreux 6 v.10).